oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

De l’intérêt du respect des recommandations W3C

Un peu d’histoire…
Le langage de développement des pages internet HTML date des années 90. A l’époque, les développeurs ne disposaient pas de spécifications pour la présentation des pages et leur intégration dans les navigateurs. Ainsi, les différents navigateurs utilisés jusqu’à nos jours présentent des différences importantes, pas toujours prises en comptes par les concepteurs de site Internet.
Un consortium (le W3C) et d’autres organismes de normalisation ont donc crée des standards pour le Web. Sa mission est de mener Internet à son potentiel maximal, tout en développant des technologies (spécifications, lignes directrices, logiciel et outils) qui favorisent l’échange d’information, le commerce, l’inspiration, le libre arbitre et la compréhension collective.

Ceci permet en particulier :

  • une meilleure compatibilité entre les différents navigateurs et systèmes, aujourd’hui et dans le futur,
  • une meilleure accessibilité pour les navigateurs alternatifs, utilisés notamment par les visiteurs malvoyants,
  • une rapidité d’affichage des pages générées : le poids des pages est réduit dans un facteur de 2 à 3,
  • une optimisation du référencement : La hiérarchisation des contenus et sa séparation de la présentation augmentent la lisibilité du texte intégré et le positionnement de chaque page dans les moteurs de recherche,
  • une maintenance facilitée lors des évolutions de charte graphique notamment.

Grâce à ces efforts de normalisation respectés de plus en plus, les navigateurs dernière génération (IE6+, Firefox 1+, Opéra 9+…) interprêtent le HTML et le XHTML ainsi que les feuilles de style (CSS), de façon relativement standard. Cependant, nombre d’utilisateurs d’Internet n’ont pas encore mis à jour leurs « butineurs »…
Comment vérifier qu’un site respecte les standards ?
Toute page disponible sur internet peut être validée. Pour vérifier la validité de son code et celle de la feuille de style (CSS) qui permet la présentation des contenus. Pour ce faire il faut saisir son url dans les deux outils suivants :

Pour vérifier la validité des pages de ce site vous pouvez cliquer sur les liens disponibles ci-dessous.

compilation d’informations provenant de différents sites de vulgarisation ; pour en savoir plus…