oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

Google invoque le terme « SLA » pour ses Google Apps

Google, dont les services en ligne viennent d’essuyer des revers, lance une opération de communication en annonçant un contrat de niveau de service.

Google lance un embryon d’engagement de niveau de services (SLA, Service Level Agreeement) pour l’ensemble des Google Apps Premier edition : Google Docs, Calendar, Google Site et Gtalk. Gmail fait déjà l’objet d’une promesse de SLA.

Concrètement, Google s’engage à verser des indemnités si ses services payants n’atteignent pas une fiabilité de 99,9%. Autrement dit, si les interruptions de service excèdent 45 minutes par mois calendaire. Google exclut de ce décompte toutes celles qui dureraient moins de 10 minutes ainsi qu’un maximum de douze heures par an pour des opérations de maintenance annoncée cinq jours à l’avance. La société n’intègre pas la notion de performances dans ses engagements.

source et suite de l’article