oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

A qui a profité le bug de Google ?

Dans son étude du 2 février dernier, Xiti a analysé l’ampleur de la perte de trafic pour Google durant sa défaillance du samedi 31 janvier 2009. Une « panne » qui s’est ainsi soldée par une chute de 90% des visites Google au plus fort du creux à 16h04 et une attente de 50 minutes pour retrouver un accès normal aux sites web vers 16h20, heure de Paris. Analysons maintenant les conséquences de ce bug sur le trafic internet dans son ensemble et sur un éventuel report de visites vers d’autres types d’accès.

source et suite de l’article