oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

Google veut contribuer à l’enquête contre Internet Explorer

Après Opera et Mozilla, Google s’est finalement joint au dossier ouvert par la Commission Européenne au sujet d’Internet Explorer et de son intégration dans Windows. Le spécialiste de la recherche était jusqu’à présent resté discret. L’initiative de la plainte revient à Opera. Mais au début du mois de février, Bruxelles avait autorisé Mozilla à intervenir dans l’enquête, en sa qualité d’éditeur de Firefox.

Mozilla ne rejoignait toutefois pas Opera à la barre des plaignants. Et la Commission devrait donc aussi entendre Google, qui depuis septembre 2008 dispose également de son propre navigateur Web : Chrome. Le géant de la recherche a déjà sa réponse à l’enquête européenne destinée à trancher si oui ou non la vente liée de l’OS et du navigateur par Microsoft porte atteinte à la concurrence.

Google répond oui, parlant pour Microsoft d’un avantage déloyal. Si Bruxelles accède à la requête de l’entreprise américaine, celle-ci interviendra, comme Mozilla, en tant que tiers impliqué. Sur son blog, Google avance ses arguments en faveur de l’introduction d’une plus grande concurrence. D’abord la nature critique pour l’Internet de cet outil, notamment en matière d’innovation.

source et suite de l’article