oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

Faut-il avoir peur du grand méchant ver informatique Conficker?

article_cdiagram1Mauvais poisson d’avril ou vraie menace? Tout le monde s’excite depuis que plusieurs sociétés d’antivirus ont indiqué que le ver Conficker pourrait passer à la vitesse supérieure mercredi, en donnant des nouvelles instructions aux machines (tournant sous Windows) infectées. La prime de 250.000 dollars promise par Microsoft à quiconque aidera à arrêter ses auteurs accentue le côté dramatique du scénario.

Ce week-end aux Etats-Unis, «60 minutes», la plutôt très sérieuse émission de CBS, a diffusé un sujet fort alarmiste. Mercredi 1er avril, c’est sûr, toutes les machines infectées, telles des cellules dormantes, vont se réveiller. Le soleil va devenir noir, la lune, rouge sang, et l’apocalypse débarquera non pas à cheval mais à dos de ver sur Internet. «Beaucoup de bruit pour rien», tempère à l’autre bout du spectre la société d’antivirus McAffee sur son blog. Le point sur la menace.