oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

Hadopi 2: la surveillance des mails finalement exclue

Big Brother ne devrait pas espionner vos mails. Les boîtes de courrier électronique ne feront finalement pas l’objet de surveillance afin de détecter l’échange illégal de fichiers en pièce jointe, selon un amendement adopté en commission à l’Assemblée mercredi.

L’amendement était présenté par le rapporteur du texte en personne, l’UMP Franck Riester. Dans sa version initiale adoptée par le Sénat, le projet de loi prévoyait en effet dans l’article 3 que la suspension de l’accès internet pouvait être prononcée en cas d’infraction constatée sur les services «de communication au public en ligne» (dont les réseaux P2P), mais aussi sur les services de «communications électroniques». Ce point polémique, qui avait pourtant était expurgé lors d’Hadopi 1, a fait son retour au Sénat.

source et suite de l’article