oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

Firefox, imitateur ou réellement dans le coup?

Quelques jours seulement après l’annonce de Webkit2 et ses fonctionnalités multi-processus, Firefox (et son moteur de rendu Gecko) annonce à son tour une fonctionnalité permettant de « bloquer » un crash de plugins.

La particularité réside dans le fait que ces crash seront gérés par page, ou onglet, ce qui permettra d’isoler l’élément perturbateur, sans pour autant nuire au fonctionnement global du navigateur.
Pour l’instant, seuls Quicktime, Flash et Silverlight peuvent être gérés, mais à l’avenir, la fondation annonce beaucoup plus d’extensions prises en compte.

A notez que grâce à un simple lien dans la notification de crash, il est possible de reporter les bugs, ce qui permet aux développeurs de mieux cerner les potentiels vecteurs d’erreurs.

Quoi qu’il en soit, la course aux fonctionnalités est bien lancée, notamment entre le moteur Gecko et le moteur Webkit, et on est en droit de subodorer des changements majeurs pour l’avenir proche !

Source de l’article