oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

La Chine menace à nouveau…

La sécurité informatique est aujourd’hui un sujet qui prend des proportions économiques fortes, mais également et surtout politiques. Le présent article ne fait que souligner cela…

Dans un récent article , on apprend que le gouvernement Chinois aurait demandé à plusieurs fabricants High-Tech et notamment de sécurité informatique de livrer leurs systèmes de cryptage des données, sans quoi ces fabricants se verraient refuser le droit d’achat de puces et autres matériels informatiques.

Outre les possibilités de fuites de données si ce chantage venait à fonctionner, c’est plus globalement la sécurité du web en général qui est en jeu : imaginez que les entreprises et particuliers qui achètent, par exemple, des routeurs, puissent être aisément hackés ou épiés, du simple fait que le gouvernement Chinois possède les méthodes de cryptage des fabricants. Troublant…sachant que des entreprises telles que Cisco Systems et Microsoft sont concernées.

D’autant que cet ultimatum intervient peu de temps après les récentes attaques des serveurs Google par des « pirates » Chinois. En somme, on est en droit de se demander si tout cela n’est pas orchestré par un gouvernement qui, fort de milliards d’utilisateurs potentiels, sait pertinemment que le marché qu’il offre aux multinationales informatiques est énorme, faisant que ces dernières n’hésiteront certainement pas à se plier aux règles Chinoises, sous peine de perdre des sommes colossales.

Quoi qu’il en soit, les Etats-Unis et l’UE ont demandé au gouverment Chinois de ne pas mettre à execution leur menace, mais cela tient plus de la supplication plutôt que de la simple suggestion…

Affaire à suivre, qui se veut être comme un nouveau chapitre dans l’histoire de la « guerre du web »…