oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

Mark Hurd rejoint les rangs d’Oracle !

4 petites semaines : c’est le temps qu’il aura fallu à Mark Hurd, ex-PDG de HP, pour retrouver un poste à la hauteur de sa renommée.

Etant un proche de Larry Elisson, à la tête d’Oracle, c’est tout naturellement que Mark Hurd a été engagé dans l’entreprise, à la place de co-président. De plus, il siégera au conseil d’administration, où il aura la gestion des activités marketing et commerciales.

Son renvoi de HP n’aura donc pas porté un gros préjudice à sa carrière, malgré la révélation au grand public de son aventure avec l’actrice Jodie Fisher. D’autant que sa prime de licenciement s’élève à 12 millions d’euros…

Larry Ellison a profité de l’arrivée de Mark Hurd à la tête d’Oracle pour redéfinir les objectifs de la société concernant Sun, pour lequel il souligne que “Le futur d’Oracle est de bâtir des systèmes complets et intégrés pour l’entreprise mêlant hardware et logiciel”. L’objectif principal sera de concurrencer IBM sur le terrain des serveurs et du stockage…objectif qui sera difficile à réaliser, puisqu’Oracle enregistrait 27 milliards pour sa dernière année fiscale, Sun quant à lui arborait les 14 milliards, tandis qu’IBM survolait ses concurrents avec 96 milliards !

A noter que nos confrères de LemagIT, dont provient la source de cet article, ne manquent pas de démontrer tout l’intérêt pour Oracle de racheter au plus vite une société de services.

EDIT :  24h après l’annonce de l’intégration de Mark Hurd au sein d’Oracle, HP porte plainte pour non-respect de clauses de confidentialité.

A en croire cet article, le fait que Hurd soit engagé chez Oracle imposerait une fuite des données de HP vers Oracle : « Dans le cadre de ses nouvelles fonctions [co-président chez Oracle, NDLR], Hurd sera dans une position telle qu’il ne pourra pas accomplir sa mission chez Oracle sans utiliser et dévoiler les secrets commerciaux et les informations confidentielles de HP”, confie le groupe en introduction de sa plainte.

En bref, la plainte se base sur deux choses :

  • le fait que Hurd ait accepté 12 millions de dollars de prime pour ne pas révéler les données commerciales du groupe,
  • l’anticipation de la divulgation de ces données…

La plainte sera-t-elle recevable? En tous cas elle va sérieusement limiter la marge de manoeuvre d’Oracle concernant ses futurs produits.