oXfoZ, webagency experte en technologies open-source

La crise dope l’usage du Logiciel Libre en France

000000004621

Le navigateur de Microsoft, Internet Explorer, ne serait désormais utilisé que par moins d’un internaute sur deux en Europe. C’est ce qui ressort du dernier baromètre de la société AT Internet, réalisé du 1er au 31 décembre 2010 dans 23 pays Européens.

Selon AT Internet, 49,2 % du trafic des sites internet au mois de décembre 2010 a été réalisé avec Internet Explorer, contre 58,9 % en décembre 2009. La chute, enregistrée depuis des mois, se chiffre donc à 9,7 points. AT Internet note qu’IE a perdu beaucoup de terrain entre novembre et décembre.
Face à IE, Firefox stagne, en ne progressant que très légèrement de 0,5 point.
Chrome quant à lui n’en finit plus de progresser, en franchissant pour la première fois le cap des 10 %, aidé sans doute par la campagne de publicité orchestrée en 2010 par Google.
Sa part de visites a augmentée de 6,4 points en un an seulement.
« A l’heure où la Commission européenne s’inquiète de la position dominante de Google, il semblerait que le navigateur, un des éléments clés de l’écosystème du Web, soit également en train de tomber sous le contrôle de la firme de Mountain View », écrit AT Internet.
Par ailleurs, le navigateur d’Apple ne s’en sort pas trop mal, Safari enregistrant un gain de 2,6 points.
« Google Chrome et Safari sont les deux seuls navigateurs du top 5 à gagner du terrain entre novembre et décembre 2010 : respectivement + 1 point et + 0,8 point. »
Derrière, Opera, malgré ses nombreuses qualités, reste sous les 3 %, avec une part de 2,4 %, en progression de 0,2 point. Il y a quelques jours, la société StatCounter – qui donne des parts de marché différentes de celles d’AT Internet -, annonçait que Firefox devançait désormais Internet Explorer en Europe.

Source de l’article